Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 Sep

Je suis manifestant/policier et contre les violences de l'État

Publié par Citoyens & Policiers

Le 14 juin 2016 à Paris, première action conjointe manifestants/policiers.

Le 14 juin 2016 à Paris, première action conjointe manifestants/policiers.

Le 14 juin 2016, lors de la manifestation nationale à Paris contre la loi travail, des citoyens des régions de Paris, Montpellier, Toulouse, Nantes, Roanne, Bourges…, rejoints par des policiers issus de la CGT-Police, ont mené une première action conjointe, directement au cœur de la manif.

Depuis les tout premiers rassemblements contre la loi travail, le constat est inévitable : les violences au sein des manifestations sont désormais quasi systématiques, issues des deux camps, et ce sont bien elles qui, la plupart du temps, occupent la première place dans les médias.

Ce jour-là, nous voulions tous, manifestants comme policiers, aller au-delà d'une démarche « Bisounours » – pas question de distribuer des fleurs aux CRS et du chocolat aux BAC – et répondre ensemble à cette question : au bout du compte, à qui ces violences profitent-elles ? En premier lieu, évidemment, au gouvernement. En laissant libre cours aux débordements des deux côtés (sévère critique des donneurs d'ordres), en focalisant systématiquement et uniquement sur les tensions (sévère critique des médias), il est clair que les vraies raisons de la contestation sociale sont occultées et que l'on évite ainsi tout débat de fond sur les projets du gouvernement.

« Je suis contre les violences de l'État. Et vous ? »

« Je suis contre les violences de l'État. Et vous ? »

Après une distribution de tracts aux CRS stationnés dès le matin sur le parcours de la manifestation de l'après-midi, appelant les forces de l'ordre à marquer symboliquement leur refus de laisser le gouvernement se servir d'elles pour prendre des coups à sa place, nous avons rejoint le cortège en arborant des pancartes « Je suis manifestant/policier et je suis contre les violences de l'État » ; d'autres interpellaient CRS et manifestants : « Et vous ? », appelant chacun à réfléchir sur le sens de ces violences, et à prendre ainsi ses responsabilités.

Voir ici le reportage de notre action fait par le site d'information écologiste et citoyen Reporterre :

« Dès le début du mouvement, les membres du gouvernement vous ont utilisés pour réprimer », avons-nous écrit dans le tract destiné aux CRS. « Ils ont fait en sorte que les ordres qui vous sont donnés vous placent dans une situation compliquée vis-à-vis de la population. Ils vous coupent d'une partie d'entre nous, qui n'arrivons plus à comprendre votre rôle. […] Si vous rejoignez la population, ce sera un symbole fort qui les fera reculer. Aujourd'hui plus que jamais, nous avons besoin de vous à nos côtés. »

Les photos sont de Raphaël Bodin. Découvrez son travail ici :

Commenter cet article

À propos

« Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités » - Benjamin Parker